La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Etiquette jauneEtiquette jaune

 

Avoir une étiquette a-t-il un sens ?

 

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler du « sens de l’étiquette » et cela n’a rien à voir avec les soldes !

 

Histoire de coaching :
J’accompagne en ce moment une personne très connue et appréciée dans son métier, une personne avec un grand réseau. Je vais l’appeler Irène. Toute sa profession la reconnaît et l’apprécie et… elle ne fait pas suffisamment de chiffre d’affaires à son goût.

Il en résulte pour Irène une faible estime d’elle-même, un découragement allant même jusqu’à des envies de renoncement à son métier qu’elle adore. Avant d’abandonner ce qui est sa passion depuis toujours, elle a choisi d’en parler à un coach et a pris contact avec moi.
Après plusieurs séances, Irène a pris conscience que si elle était reconnue par ses pairs, personne n’était capable de dire exactement ce qu’elle faisait. Sa grande compétence lui permettait d’aborder de nombreuses fonctions sans être « répertoriée » avec une « étiquette » bien définie dans la tête de ses clients. En conséquence, ils lui demandaient conseil et s’adressaient à quelqu’un qu’ils considéraient comme « spécialiste » pour faire le travail.
A l’issue du coaching, Irène s’est choisi autant d’étiquettes que de fonctions qu’elle est à même d’exercer. Ayant clarifié et sa tête et son offre de services, son estime de soi est remontée. Irène sait comment se présenter efficacement dans son réseau et… son chiffre d’affaires reprend de la hauteur.


Pour en revenir à l’étiquette :

1 - L’étiquette, un peu d’histoire sur le sens de ce mot…
« L'étiquette participe au culte monarchique. Elle permet au roi de manifester sa distinction, sa satisfaction ou son mécontentement vis-à-vis des courtisans à qui il procure ou retire l'honneur de le servir de près. Elle permet aussi aux courtisans de s'affirmer, de marquer leur place (quelquefois provisoire) face à la concurrence des autres membres de la cour. » (source Wikipédia)

 

Au-delà des usages et privilèges associés qui y était associés, « L’Etiquette » permettait à la Noblesse de se faire voir et remarquer à la Cour de Versailles.

Aujourd’hui nous avons le choix de « se faire coller » une étiquette ou de se la choisir pour sortir du lot.

A quoi sert une étiquette ? A se faire repérer, à sortir du lot quand elle est apposée sur un vêtement, une chemise en tissus ou celle d’un dossier en carton ou bien d’un individu.

 Etiquette tissusEtiquette tissus

 

2 – L’étiquette choisie n’est plus un poids, mais un signe distinctif voire un signe de reconnaissance.

L’étiquette peut se porter comme une marque ou être cachée comme celle de la composition des matières d’un vêtement.

Par exemple longtemps dans la mode les étiquettes des marques étaient cachées. Seuls les spécialistes reconnaissaient au premier coup d’œil la coupe des grands couturiers. Aujourd’hui nous aimons arborer les marques comme des signes distinctifs voire des emblèmes d’appartenance. Cela s’appelle le marketing émotionnel : on n’a plus en possession un objet mais on appartient à la communauté Apple, Android, Nike ou Puma.

3 – Sous quelle « étiquette » souhaiteriez-vous vous présenter en signe de reconnaissance de compétences, de fiabilité, de légitimité pour le poste, etc. ?
Comment « nudger » vos interlocuteurs pour qu’ils pensent à vous pour des missions de façon à ce que ce soit maintenant vos clients qui vous recherchent ?

La solution :
Clarifier votre identité professionnelle pour vos futurs prospects, employeurs, etc
C’est-à-dire être bien répertorié et classé dans la tête de vos interlocuteurs et cela ne dépend que de vous !

Une fois votre tête au clair, il est temps d’arborer fièrement l’étiquette que vous vous serez choisie dans les networkings, social-selling, personnal branding et vous aurez fait votre « in bound marketing ».

Vous serez « référencé » sur Google aussi bien que dans la tête de vos prospects !

 Mon étiquetteMon étiquette

4 – Ensuite, que faire de son étiquette ?

Lui donner un sens en la modifiant en fonction de ses interlocuteurs.
Qui a dit que vous n’aviez qu’une seule étiquette en stock ?
Il vous est possible de l’accoler à une intention préalable claire et nette.

 

5 – Conditions de réussite de votre stratégie d’Etiquette :
Clarifier sa tête pour clarifier son offre : c’est-à-dire
. Avoir travaillé sur ses valeurs, ses ressources,
définir son expertise et ce pourquoi on est reconnu

. Connaître son réseau, ses mentors, son persona, ses appuis externes

. Avoir des idées, des envies de réalisation, de co-développement, d’échanges constructifs, de vision de votre avenir

. Savoir ce que l’on veut à chaque instant, connaître notre intention du moment présent ne nous empêche pas d’en changer si l’opportunité se fait jour.
Etre aligné entre ce que l’on est, ce que l’on fait et où on l’exerce

Savoir quelles sont ses forces, ses liens, ses idées et son marché

Etre au clair dans sa tête, dans ses dossiers, dans ses envies, et dans son quotidien

 

6 – Etes-vous prêts à vous fabriquer vos propres étiquettes ?

 Etiquette mon texteEtiquette mon texte

 

7 – A vos marques, prêts, partez !
à l’assaut de vos objectifs avec toutes les cartes en mains ! Passez à l’action, c’est toujours le moment de réussir !

 

Si vous voulez gagner du temps en atteignant rapidement la situation désirée par l’éclairage de vos motivations (carburant de la réussite) et une définition précise de vos cibles, mon coaching orienté solutions peut vous accompagner efficacement.

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?